• Les PAWNEES

     

     

    LES PAWNEES

      
    LES PAWNEES
      
      
      
    Les Pawnees (ou Paneassa, Pari, Pariki) sont une tribu d'Indiens d'Amérique du Nebraska et de l'Oklahoma (États-Unis).
      
    Au XVIIIe siècle, ils étaient les alliés des Français, et jouèrent un rôle important dans la limitation de l'expansion espagnole, en les battant de façon décisive en 1720.

    Au XIXe siècle, des épidémies menacèrent la survie de ce peuple, tant et si bien qu'on ne dénombrait plus que 600 individus en 1900.
      
    En 2005, elle compte environ 2 500 personnes. Aujourd'hui les Pawnees font partis de 4 bandes distinctes les Chaui, Kitkehahki,Pitahawirata et skidi.
      
    Quelques noms de Pawnees qui ont à leurs manières marqués le temps: White Horse, Buffalo Bull, Pat Leading Fox, Goerge Elton Howell, Mathieu Hamilton.

    Les Pawnees étaient une tribu qui vivait dans la région de la Platte River, au Nebraska au début du 16ème siècle.
      
      
      
    La tribu des Pawnee était composée de différentes bandes: les Kitkehahkis, les Chauis, les Pitahauerats et les Skidis.
      
    Chacune des bandes étaient encore divisées en plusieurs villages.
      
    Le nom Pawnee vient du nom indien "pariki" qui veut dire "une corne", en référence à leur mèche de cheveu sur le crâne.
      
      
    Les Pawnees vivaient dans des huttes, recouvertes de terre.
      
      
      
    Les tipis en peau étaient utilisés pour les chasses au bison.
      
      
    Les huttes en terre évoluèrent d’une forme rectangulaire à une forme circulaire probablement à cause de leur migration vers le nord.
      
      
    Pour construire une hutte de terre, on commençait par planter en cercle 10 à 15 poteaux dans le sol (ils mesuraient environ 2m de haut et étaient espacés de 3m’.) Cela déterminait l’espace au sol.
      
      
    Des poutres étaient ensuite disposées en haut de ces poteaux.
      
      
    La structure était recouverte avec des couches de branches de saule, de l’herbe et de la terre. Des troncs étaient disposés horizontalement pour recouvrir l’espace entre les poutres centrales.
     
     
      
    On laissait un trou au centre du toit qui servait de cheminée et pour laisser entrer la lumière.
      
    On laissait aussi une entrée.
      
    La porte était faite avec un morceau de peau de bison étirée sur une charpente de saule qui pivotait vers l’intérieur.
      
      
    La nuit, elle était baricadée avec un morceau de bois passé à travers les poteaux qui la constituaient.
      
      
    Le foyer était installé dans une dépression circulaire creusée dans le sol au centre de l’habitation ; il était entouré de pierres plates.
      
      
    Leur habitation était à demi-souterraine.
     
     
     
     
     
     
     
     Petalesharro ("Man Chief") 1797-1874
     
     
     

    Pawnee , Native North Americans whose language belongs to the Caddoan branch of the Hokan-Siouan linguistic stock. At one time the Pawnee lived in what is now Texas, but by 1541, when Coronado visited Quivira, they seem to have been settled in the valley of the Platte River in S Nebraska. By the early 18th cent. the Pawnee had divided into four groups: the Skidi (or Wolf), the Grand, the Republican, and the Tapage (or Noisy). They then numbered some 10,000. By the time French traders settled (c.1750) among them, the Pawnee had extended their territory to the Republican River in N Kansas and the Niobrara River in N Nebraska. In 1806, Spanish soldiers visited the Pawnee just before the arrival of the expedition of Zebulon M. Pike.

    In material culture the Pawnee resembled other Native Americans of the Plains area but they had an elaborate set of myths and rituals. Their supreme God was Tirawa (the sun), who with Mother Earth conceived Morning Star. Morning Star was the rising and dying god of vegetation. The Pawnee periodically sacrificed a young woman to Morning Star. This custom, one of the few examples of human sacrifice N of Mexico, was, however, ended by the great Pawnee chief Pitalesharo (b. c.1797).

     

     

    The Pawnee were hostile to the Sioux and the Cheyenne, although friendly toward the Oto. They were fierce fighters, but they never warred against the United States, even when treated unjustly by the government. In fact, the Pawnee provided scouts for the U.S. army in the Indian wars as well as protecting the Union Pacific RR from the depredations of other Native Americans. Pawnee population was reduced by wars with the Sioux and by the smallpox and cholera epidemics of the 1830s and 1840s. By a series of treaties begun early in the 19th cent. the Pawnee ceded all of their land in Nebraska and in 1876 moved to a reservation in Oklahoma, where they were granted the right to own their land individually.

     

     

     

     

     
     
     
    « 3 - PORTRAITS (album) CONFEDERATE civil war 1861-1865LES COIFFES INDIENNES »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :