• La Culture et l'histoire des Cheyennes..

     

     

     

    Les Grands Chefs Indiens

                                                                Twoo Moon Chief Indian

    Plusieurs tribus indiennes ont peuplé l'Amérique avant la venue de l'homme blanc, dont les Cheyennes. Certaines étaient nomades tandis que d'autres optaient pour la sédentarité. Plusieurs d'entre elles ont disparu, mais heureusement certaines ont survécu, transmettant leur savoir et leur culture à travers les âges.
    Une de ces tribus se nommait Shyhela toutefois, le nom fut transformé avec le temps par Cheyenne dans la langue anglaise. Ces familles vivaient dans les plaines près

    des Grands Lacs. L'habitation des Cheyennes se nommait wigwam, une très grande hutte en cercle ou en longueur pouvant abriter jusqu'à vingt personnes. La structure faite de perches et recouverte avec de l'écorce de bouleau, des quenouilles et des joncs, était reliée ensemble par des racines de conifère. La langue parlée était l'algonquin ce qui les différenciait des autres peuples habitant les plaines. Les différents groupes amérindiens étaient confrontés à des guerres de territoire et les chefs Cheyennes durent déplacer graduellement le peuple en direction du Minnesota jusqu'au nord du Dakota. Par contre, des changements majeurs modifièrent leurs coutumes sédentaires et ils devinrent nomades lorsqu'ils acquirent des chevaux aux environs de 1760.
    Ils apprirent à construire des tipis et vécurent de la chasse en suivant les troupeaux de bison. Les Cheyennes s'installaient près d'une rivière pour la période d'hiver et repartaient dès le printemps sur la piste des bisons. Les femmes de la tribu étaient supérieures en nombre, car beaucoup d'hommes mourraient au combat. Les hommes prenaient donc plusieurs femmes ce qui ne créait aucun conflit. Au contraire, la nouvelle venue était la bienvenue, car le travail de la femme s'avérait harassant et incessant. La première menstruation d'une jeune fille était un évènement dont le père était très fier. Il circulait dans le village annonçant la grande nouvelle. Habituellement, un mariage s'organisait rapidement après cet épisode, car la petite fille était devenue une femme.
    L'arrivée de l'homme blanc mit fin aux habitudes de vie de tous les Amérindiens et finit par les confiner dans des réserves. La légende raconte des anecdotes concernant différents chefs cheyennes dont Little Wolf, Dull Knife, Black Kettle et Roman Nose. Tous ces chefs avaient en commun le courage et la protection des leurs. Malheureusement, la plupart d'entre eux, furent massacrés ou moururent de faim et de maladie dans les réserves assignées par le gouvernement américain.

    "Roman Nose"

    source: http://perso.orange.fr/yanu/terre%20amerindienne/ Roman Nose, un des chefs cheyennes

     

    « Le massacre des Cheyennes...(l'histoire d'un génocide au cinéma )Thunder Chief Blackfeet »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :