• L'histoire de sword bearer Chef Crow

    PAWNEE

    L'histoire de sword bearer

    L’année 1887 sera marquée par un drame. Beaucoup de jeunes Crows ressentent douloureusement l’impossibilité où ils se trouvent de montrer leur courage et leur virilité dans les combats, la chasse, la capture de chevaux, comme l’ont toujours fait leurs pères. Dans l’été, plusieurs de ces jeunes braves participent à une danse du soleil tenue chez leurs voisins et anciens ennemis les Cheyennes du Nord. Les jeunes Crows s’y montre très courageux, en particulier l’un d’eux auquel les Cheyennes offrent un sabre pris à la bataille de Little Bighorn et donnent le nom de Sword Bearer. Le jeune homme décide de ne plus accepter l’oppression des Blancs et de vivre comme un guerrier crow. Il en aura bientôt l’occasion. Fin août, des Blackfeet volent des chevaux aux Crows. Sword Bearer entraîne vingt-deux de ses jeunes compagnons vers la réserve blackfeet, au nord du Montana, pour récupérer les chevaux. 

     Les journaux annoncent une nouvelle "guerre indienne" qui pourrait embraser toute la nation crow et à laquelle les Sioux tant redoutés pourraient se joindre. Mais l’ensemble des Crows demeure neutre et Sitting Bull, avec lequel les rebelles ont pris contact, refuse d’entraîner les Lakotas dans l’aventure. Finalement le petit groupe de Sword Bearer est rejoint et encerclé par les soldats et la police indienne. Les jeunes guerriers font une fière résistance. Huit d’entre eux, dont Sword Bearer, sont tués, les autres capturés et jetés en prison. A Crow Agency, les Crows, très émus, rendent longuement hommage à leurs derniers guerriers morts.

    Fiers d'être crow

    En 1904, les Crows perdent leurs terres du nord qui bordent la Yellowstone River. Ce sera la dernière réduction territoriale qu’ils auront à subir. Beaucoup de Crows se sont engagés dans les deux guerres mondiales, le prestige militaire étant demeuré très grand dans leur société. En 1973, une délégation crow vient aux Invalides à Paris se recueillir sur la tombe du maréchal Foch. Actuellement, les Crows tirent leurs principaux revenus de leurs mines de charbon et de l’élevage, et, depuis peu, du tourisme. Ils sont parmi les Indiens des Plaines ceux qui ont le mieux conservé leur culture et leur langue, ce qui montre que ce n’était pas par admiration pour la culture des Blancs qu’ils avaient combattu à leurs côtés. Jusque dans les années 1970, 90% des Crows parlaient leur langue.

     En 1995, une enquête révélait que la langue crow n’était plus parlée que par 25% des enfants. En 1997, la langue crow est déclarée langue officielle de la tribu. Un important effort est entrepris pour l’éducation des jeunes Crows à leur langue et à leur culture traditionnelles. Tous les ans, sur leur belle réserve du Montana, les Crows organisent la "Crow Fair" un immense pow wow qui rassemble des milliers de tipis. C’est aussi sur la réserve crow qu’à lieu tous les ans, le 25 juin, la reconstitution de la bataille de Little Bighorn, durant laquelle des Crows jouent le rôle des combattants indiens.

    « Les Grands Chefs Indiens LOGOS »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :