• Histoire des AMISH - Etats Unis

      

     

    Nouveau voyage en Amérique du Nord pour Mamigoz

     

    Carte brodee-Amish-Mamigoz

     

    A la découverte des communautés Amish de l’Est des Etats-Unis

     

    Communauté Amish

     

    (Photo Google)


    Les Amish sont une communauté vivant de façon simple

    à l’écart de la société moderne.

    Leur vie est basée sur l'application des enseignements

    du Nouveau Testament

     

     

    Sainte Marie aux Mines

    (Photo Google)


    En France après la Guerre de Trente ans – 1618-1648 -

    de nombreuses familles Mennonites expulsées du canton de Berne

    se réfugient à Sainte-Marie-aux-Mines en Alsace

     

     

    Mennonites

    (Photo Google)


    Les Mennonites sont des protestants anabaptistes

    – ils s’opposent au baptême des enfants

    préférant un baptême plus tardif

    précédé d’une profession de foi personnelle.

     

    Opposés à l’usage des armes

    les Mennonites refusent le service militaire

     

     

    couleurs amish

    (Photo Google)


    En 1712 Louis XIV – 1638-1715 -

    donne l’ordre d’expulser la communauté

    de Sainte Marie aux Mines,

    ses membres se réfugient dans la province de Montbéliard

    enclave protestante indépendante.

     

     

    Attelage - ombre chinoise

    (Photo Google)


    Napoléon Bonaparte – 1769-1821 -

    rétablit le service militaire pour les membres de la communauté,

    devant les difficultés à concilier leur mode de vie

    avec celui de leurs compatriotes

    les Amish quittent la France pour s’installer

    aux Etats-Unis et au Canada

     

     

    William Penn

    (Photo Google)


    Membre d’une riche famille anglaise, William Penn – 1644-1718 –

    fonde la ville de Philadelphie en 1682

    et la province de Pennsylvanie,

    également fondateur de La Société des Amis de Dieu

    qui accueille les familles d’anabaptistes venus de France

     

     

    territoire des Amish

    (Photo Google)


    Le Vieil Ordre

    très rigoureux compte près de 250 000 membres

    répartis sur 23 états aux USA.

    Les communautés les plus importantes sont établies

    en Pennsylvanie, Ohio et Indiana, au Canada

    les Amish vivent en majorité dans la province de l’Ontario

     

     

    famille nombreuse

    (Photo Google)


    En raison d’une forte natalité 8 à 10 enfants par famille

    la population Amish double tous les 20 ans

     

     

    buggy amish

    (Photo Google)


    Le refus de la modernité se traduit

    par le refus d’utiliser des voitures,

    les Amish se déplacent dans des buggys,

    petites carrioles noires tirées par un cheval

     

     

    cheval attelé

    (Photo Google)


    Les Amish ont cependant le droit de monter

    dans la voiture d’un étranger

    ou d’acheter un ticket de bus pour de longs trajets

     

    habitation amish

     

    (Photo Google)


    Dans la maison une grande salle équipée de bancs

    est utilisée pour les services religieux,

    les mariages et les funérailles

     

     

    intérieur maison amish

    (Photo Google)


    Le réfrigérateur, la cuisinière, la lampe , le fer à repasser

    fonctionnent au gaz ou à l’essence,

    la machine à coudre est à pédalier,

    la machine à laver fonctionne avec un moteur diesel.

     

    Placé à l’extérieur de la maison,

    le téléphone n’est utilisé qu’en cas d’urgence,

    radio, télévision et ordinateurs sont bien entendu bannis.

     

     

    attelage

    (Photo Google)


    Les labours se font à l’attelage, sans tracteur

     

     

    tracteur

    (Photo Google)


    Certaines communautés possèdent des tracteurs sans pneus,

    avec des roues en fer, et tirés par des chevaux.

     

    attelage au bord de l'eau

     

    (Photo Google)


    Agriculteurs par tradition certains Amish du Vieil Ordre

    travaillent dans des usines ou sont entrepreneurs,

    en particulier dans les communautés importantes

    où il est plus difficile de trouver de la terre

     

     

    Nouvel ordre Amish

    (Photo Google)


    Le Nouvel Ordre Amish regroupe près de 10 000 personnes

    dans des communautés aux règles de vie plus souples

    utilisant des voitures et l’électricité.

     

     

    Amish Country

    (Photo Google)


    Les communautés Amish sont dirigées par un évêque,

    indépendantes les unes des autres

    elles comptent environ 25 familles chacune

     

     

    village amish

    (Photo Google)


    Les femmes qui restent silencieuses pendant les cultes,

    sauf pour chanter,

    participent comme les hommes à l'élection

    des dirigeants de la communauté

     

     

    cimetière amish

    (Photo Google)


    Il n’y a ni prêtre ni pasteur,

    deux personnes sont désignées pour enseigner la bible

    ou faire le sermon,

    le service religieux a lieu un dimanche sur deux

    de 8 heures à l’heure du déjeuner,

    l’autre dimanche est réservé aux visites entre amis

     

    couple amish

     

    (Photo Google)


    L’office se déroule en allemand, les chants en grégorien,

    les hommes d’un côté les femmes de l’autre,

    les enfants accompagnent leurs parents

    d’un côté ou de l’autre indifféremment



     

     

    penderie vêtements

    (Photo Google)


    Les femmes sont vêtues de robes unies noir et bleu ou violet foncé,

    les jeunes filles portent un tablier blanc,

    celui des femmes mariées est noir


    quichenotte

    (Photo Google)

     


    Les femmes Amish portent une coiffe

    proche de la quichenotte du Pays Vendéen,

    on ne les voit jamais les cheveux détachés

     

     

    tableau de vêtements

    (Photo Google)


    Les hommes portent des pantalons noirs

    tenus par des bretelles – pas de ceinture -

    et des chemises unies,

    les vêtements tiennent par des agrafes et non des boutons,

    les hommes mariés portent la barbe,

    sans moustache,

    leurs ancêtres ayant été persécutés en Europe

    par des Prussiens portant la moustache

    et des boutons à leurs vêtements

     

     

    chapeaux

    (Photo Google)


    Les hommes portent presque toujours des chapeaux de paille

     

    la solidarité

     

    (Photo Google)


    Les Amish n'ont pas de Sécurité Sociale

    ni de cotisation de retraite,  

    l'entraide et la solidarité suppléent à tout cela

     

    village - vue générale

    (Photo Google)


    La plupart des familles Amish parlent à la maison un dialecte

    dit allemand pennsylvanien

    assez proche du suisse allemand et de l’alsacien

     

     

    village rouge

    (Photo Google)


    Pour les Amish la parole est dangereuse

    car elle peut être porteuse de violence,

    d'attaque, d'injure, d'impureté ou de méchanceté,

    ils ont pour principe éducatif que

    les enfants ne suivent pas les conseils mais l'exemple des adultes.

     

     

    chemin de l(école

    (Photo Google)


    L’école primaire, école à classe unique,

    est assez proche pour que les enfants puissent y aller à pied.

    L’éducation vise à former de bons fermiers et de bonnes épouses



    jeune femme amish

    (Photo Google)


    Une jeune femme célibataire, appartenant à la communauté,

    enseigne aux plus jeunes l’écriture, le calcul, l’allemand,

    l’anglais, l’histoire et la géographie, les arts,

    la fraternité et le bien commun

     

    école amish

    (Photo Google)


    Les sciences n’étant pas utiles à la vie de tous les jours

    ne sont pas enseignées,

    les enfants quittent l’école à l’âge de 14 ans

    pour travailler avec leurs parents

     

     

    adolescents

    (Photo Google)


    De 16 à 21 ans les adolescents sont autorisés

    à quitter la communauté pour découvrir la vie extérieure,

    boire, fumer, porter des vêtements modernes,

    regarder la télévision

     

    Sculpture bois

    (Photo Google)


    À la fin de cette période les jeunes ayant choisi

    de vivre en communauté sont baptisés,

    les autres une infime minorité

    sont bannis et ne peuvent revenir voir leur famille

     

    commerce amish

    (Photo Google)


    Les Amish ouvrent en ville des magasins maraîchers

    et des boutiques d’artisanat

     

     

    patchwork rose

    (Photo Google)


    De magnifiques couvertures quiltées ou patchworks

    sont confectionnées à l’occasion d’un mariage, d’une naissance

    ou pour aider une personne à payer des factures

     

     

    patchwork - les moulins

    (Photo Google)


    Composé de figures géométriques- carré, triangle ou losange –

    le quilt est confectionné à partir de tissus unis

    à l’exclusion des tissus imprimés considérés comme frivoles

     

    Patchwork - vagues

    (Photo Google)


    Ces magasins peuvent être branchés sur des groupes électriques

    si leur propriétaire n’est pas Amish.

     

     

    enfants amish

    (Photo Google)


    La vie quotidienne exige d'importants efforts physiques,

    les Amish notamment les enfants,

    marchent très souvent pieds nus.

    Leur activité physique serait six fois plusimportante

    que celle d'un adulte moyen en Amérique du Nord.

     

     

    voiture grise

    (Photo Google)


    Les Amish consomment beaucoup de viande,

    de pommes de terre, de pain, de gâteaux et d’œufs.

    Malgré cela, ils sont moins victimes d'obésité

    que la majorité des Américains et des Canadiens.

     

     

    silo rouge

    (Photo Google)


    Aucun fermier amish n'est obèse,

    leur dur labeur et la marche font évacuer

    les quelques calories en trop

     

    attelage et maison

     

    (Photo Google)


    Les Amish privilégient les médecines naturelles.

    Si nécessaire, ils font appel à la médecine moderne,

    fréquentent les hôpitaux et acceptent les vaccinations

    et les transplantations d'organes,

    les femmes accouchent à la maison,

    dans des maisons de naissance ou à l’hôpital

     

     

    grange-musée

    (Photo Google)


    D’anciens bâtiments agricoles de couleur rouge brique

    sont transformés en musées relatant

    le peuplement des Amish aux USA

     

     

    Witness- affiche

    (Photo Google)


    Les communautés Amish ont été popularisées

    par le film américain Witness, sorti le 8 février 1985.


    L’inspecteur John Book – Harrison Ford –

    enquête sur un meurtre dont le seul témoin

    est un jeune garçon Amish de Pennsylvanie,

    pour protéger l’enfant et sa mère Rachel Lapp – Kelly Mac Gillis –

    Book s’installe dans la communauté et s’éprend de la jeune veuve.


    Le rôle de John Book avait été proposé initialement

    à Sylvester Stallone

     

     

    Carte brodee-Amish-2-Mamigoz

     

    Nom Amish-Mamigoz

      

    SOURCES : http://www.chez-mamigoz.com/article-carte-brodee-des-etats-unis-les-amish-chez-mamigoz-78451537.html

    « Histoire du QUEBEC - 6L'HISTOIRE de LA CONQUETE de l'OUEST.... depuis la préhistoire... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :