• Amérique du Nord: l'étude de poteries dévoilent le rôle pacificateur des femmes...

    Amérique du Nord: l'étude de poteries dévoilent le rôle pacificateur des femmes

     

    Depuis l'époque des Croisades jusqu'à nos jours, les réfugiés de guerre ont eu du mal à s'intégrer dans leurs nouvelles communautés.
    Elles sont souvent économiquement pauvres et socialement isolées, ce qui entraîne une multiplication des conflits, de violences systématiques et de la guerre, au sein et entre les Communautés.

    Aujourd'hui, le chercheur Todd Vanpool de l'University of Missouri pense que les poteries trouvées dans le sud-ouest de l'Amérique du Nord viennent d'une religion pacifique de femmes dans un contexte de violence, au 13ème siècle. Ces femmes ont cherché à trouver un moyen d'intégrer de nouveaux réfugiés immigrés et d'empêcher la généralisation de la guerre qui a décimé les communautés au nord.

    D'abord découvert en 1930 en Arizona, la poterie Salado a créé un débat parmi les archéologues. Selon VanPool, la tradition Salado est un mouvement populaire contre la violence.


    Le mystère de l'origine de la poterie et sa signification était connu comme «le problème Salado." Cette poterie du Sud-Ouest a été trouvé entre les trois grandes aires culturelles du Sud-Ouest ancien: les Pueblos ancestraux dans le nord de l'Arizona et le Nouveau-Mexique, le Mogollon du Sud du Nouveau Mexique et l'Hohokam de l'Arizona centrale et méridionale; toutes avec différentes traditions religieuses.
    Même si la poterie a été trouvé dans trois aires culturelles différentes, elle communiquait les mêmes messages religieux.

    De plus, elle était enterrée aussi bien avec l'élite que la population ordinaire et était peinte de motifs géométriques complexes, ou d'animaux tels des serpents à cornes.

    Plutôt que de célébrer les élites locales, les symboles dans la poterie Salado soulignent la fécondité et la coopération.

    «À mon avis, le fait que la nouvelle religion se reflète uniquement dans la poterie, une activité qui n'est généralement pas pratiquée par les hommes, donne à penser que c'était un mouvement qui a aidé à rassembler les femmes et à diminuer la concurrence entre elles», explique VanPool, assistant du Professeur d'anthropologie au MU College of Arts and Science.
    «Les femmes dans la région ont pu provenir de différentes ethnies, mais leur participation au même système religieux auraient aidé à diminuer les conflits et a fourni un moyen de relier les différents groupes ethniques».

    La poterie salado date du 13ème au 15ème siècle où il y avait un conflit majeur politique et culturel dans le Sud-Ouest américain.Des exécutions brutales, du cannibalisme probable, ont contraint des milliers de personnes à abandonner leurs régions d'origine et à s'installer dans les régions de l'Arizona et du Nouveau-Mexique.
    Une autre forme de conflit est apparue après que les femmes réfugiées et leurs enfants soient arrivés dans leur nouvelle patrie.

    «Le conflit a été désamorcé par l'action directe des femmes qui ont cherché à diminuer les tensions qui menaçaient de détruire leurs communautés», ajoute VanPool.
    «La montée de la tradition Salado a permis aux communautés menacées de se stabiliser sur une grande partie de l'Arizona et du Nouveau-Mexique, modifiant le cours de la préhistoire du Sud-Ouest. Étant donné que le système Salado a duré de 1275 à environ 1450, il était certainement couronné de succès. "

    Source:
    « La tradition des indiens de l’Amérique du Nord.Les natifs INDIENS avaient modifié le paysage avant l'arrivée des européens »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :